La géographie pour les petits: 3-6 ans /6-9 ans

J’ai entendu dire que la géographie est le parent pauvre de l’instruction. Que cela n’intéresse ni les instructeurs, ni les élèves de primaire. Pourtant, ce n’est pas l’expérience que j’en ai ici, avec mon 6 ans. La géographie, il en fait depuis longtemps. Nous avons commencé avec Montessori en utilisant les globes de petite taille, un seul chez nous, que j’ai bricolé avec des sables colorés collés par aplat : une couleur par continent.IMGP8964Évidemment en classe Montessori il en ont deux, pour isoler les difficultés, un rugueux simple juste pour appréhender la masse des océans par rapport aux continent; et le second en couleurs pour découvrir les continents. Depuis qu’il a découvert ce globe, la géographie est devenue comme une alliée pour mon fiston. Nous avons installé un très grand planisphère dans la cuisine dès que nous avons travaillé sur le passage du volume aux deux dimensions sur le planisphère. Car si c’est « évident » pour notre regard adulte, le passage de la boule à la carte n’est en rien aisée pour un enfant de moins de 5 ans. Nous avons donc entouré le globe d’une grand calque, dessiné en transparence les continents au feutre sur le globe, puis écrabouillé (violemment ! ) la feuille sur la table : et voilà, c’est cela un planisphère !

Auparavant nous avions travaillé la notion de terre/eau/air avec de petits flacons remplis de ces trois éléments et associés à des cartes spécifiques.

imgp8963(On voit ici le bocal de terre, d’air et d’eau, et les images …)

A partir de là, tout en continuant le travail avec le petit globe pour se repérer, nous avons commencé les cartes : planisphère avec les continents, nomenclatures, noms des océans,…IMGP8965J’ai réalisé toutes mes cartes en utilisant Picasa (à charger ici) qui permet de fabriquer des posters (tuto très clair ici ) en plusieurs pages A4. Il suffit pour ça de trouver la carte qui vous convient (les miennes sont copiées sur des sites de vente Montessori célèbres), et de la transformer en poster, puis de plastifier les morceaux, avant éventuellement d’en faire un second exemplaire qu’on peut découper en morceaux de puzzles plastifiés, comme sur la photo dans la pochette en tissus. On obtient un assez bon résultat, mais c’est très gourmand en encre de couleur.

imgp0220bisPuis nous avons abordé les formations géographiques : îles, lacs, isthmes, cap, baie, etc. à la manière Montessori. Autrement dit, concrètement. Ici nous avons opté pour la terre glaise dans des assiettes creuses, mais on l’a fait également avec de la pâte à modeler ou plus récemment avec de la pâte à sel qui actuellement sèche avant peinture. Bref : à votre bon cœur pour l’imagination !

imgp0087bisimgp8966Voici les deux version, une à 4 ans, l’autre à 6 ! dans la première on voit les petits bateaux en papier ajouté sur les parties océaniques autour des iles et dans les baies, dans l’autre les billets de lecture en cursive lus et posé sous la formation en pâte à sel.

Puis nous avons complété avec les nomenclatures associées à ce travail, prises sur le jardin de Kiran, ici.

Enfin, pour voyager un peu plus loin et admirer les peuples du monde entier, nous utilisons une carte géante fabriquée avec 25 pages A4 et peinte à 4 mains avec fiston.

imgp0221-bis(carte en cours, il reste le haut à peindre à la gouache bleue)

Sur cette carte, nous utilisons diverses nomenclatures téléchargées à droite à gauche, comme par exemple chez Montessori mais pas que

qui nous propose de belles nomenclatures sur les enfants du monde, ou encore sur l’alimentation partout dans le monde. (Merci à elle !!! Ce travail amuse beaucoup mon fils ! )

Nous travaillons également avec des cartes magnétiques pas du tout montessoriennes (pleine de petits dessins rigolos !) qui viennent de chez Vilac et Janod,

VILAC - Carte d'europe magnétiqueJanod - J05486 - Puzzle France Magnétique 93 pcs

et sur lesquelles nous pouvons installer les petits drapeaux des pays que j’ai téléchargé chez Participassion  et fixé sur des piques à olives en bois.

Ajoutons à cela que nous avons un très bon petit atlas pour petits de chez Dokéo : Mon petit atlas Dokéo 4-7 ans... un tour du monde pour nos voyageurs en herbe !qui a l’avantage de mêler cartographie et petites histoires de vies d’enfants des pays concernés. Nous aimons emprunter à la bibliothèque certaines collections, comme ceux de La Martinière jeunesse « raconté aux enfants », ou encore du même éditeur la collection « vivre comme ».

Enfin, nous avons l’habitude de cuisiner souvent des plats étrangers (Inde, japon, Chine, Allemagne, Angleterre, etc) et de toujours resituer sur le grand planisphère d’où viennent ces aliments, pourquoi on se nourrit comme cala là-bas, etc etc. Des discussions sans fins et des dégustations qui permettent de s’entrainer à la cuisine en même temps.

Mais la géographie, chez nous, cela ne s’arrête pas à la cartographie et aux repas. Nous avons la chance d’avoir l’occasion de rencontrer des gens qui viennent de loin, soit en tant qu’amis (Rwanda), soit par du bénévolat auprès de migrants. C’est une façon très concrète pour mon fils de se rendre compte des diversités incroyables qu’il peut y avoir dans les façons de vivre, et je vois à quel point cela l’ouvre sur l’autre.

Nous avons pris le temps également de lire Marco Polo, et j’ai le plus possible de livres parlant de vie à l’étranger.Voir ci-dessous une bibliographie de ce que nous avons lu et aimé ici. Car la géographie, avant tout, c’est le rapport à l’autre, à l’étrange, qui doit susciter le maximum de curiosité et de compréhension de notre part, dans ce monde qui a tant besoin de se relier à l’autre…

Bibliographie ô combien non exhaustive de livres d’enfants pour visiter le monde :

Les livres de satomi Ichikawa, à l’école des loisirs, parus désormais en format miniaturisé. : Les voitures de Jibril (Afrique du Nord) ; Dalla-Dalla (ïle de Zanzibar); de la glace aux pommes de terre (Andes); Ma chèvre Karam-Karam (Afrique); Mon cochon Amarillo (Mexique)

Ma maison en Corée / Kwon Yoon-Duck  ; Le sorbier (coll : les ethniques)

Un mercredi à Brooklyn / Emily Jenkins ; le sorbier (les ethniques)

Bayaya chasseur d’éléphant / Mary Wabbes; Grandir

Le papillon bleu / Sueli Menezes et Annika Siem (ill.) ; Minedition  (livre sur l’Amazonie)

Le meilleur papa du monde/ Sueli Menezes , Annika Siem ; Minedition (idem)

Ce matin nous avons commencé un nouveau travail : fabriquer un plan et se repérer dans l’espace avec une boussole. Succès garantit et résultat à la hauteur pour le 6 ans qui a dessiné seul son premier plan (la pièce où nous travaillons, avec les points cardinaux, et orientation de la carte) ! Nous poursuivrons avec des plans plus large de son environnement. A ce sujet, il y a déjà une bonne année (vers 4 ans et demi 5 ans), que dans les marches à pied autour de chez nous (3 à 5km en général), c’est lui qui doit nous diriger et se retrouver -sous ma guidance tout de même. Voilà pour notre géographie….et je ne vois rien là qui ennuie mon fils de 6 ans, depuis deux ans que nous avons commencé.

Enfin cette année, nous allons commencer le cursus 6-9 ans, avec d’autres découvertes, et surtout les grands récits que je suis entrain de traduire ici chez Miss Barbara et chez MTC (anciennement Moteaco).

http://missbarbara.net/greatlessons.html

http://montessoriteacherscollective.com/

Et nous n’oublions jamais de visionner de temps à autre une émission de C’est pas sorcier sur les pays du monde ou la géographie, ou la formation de la terre…Ainsi que des documentaires sur les TV replay d’Arte.

 

8 réflexions au sujet de « La géographie pour les petits: 3-6 ans /6-9 ans »

  1. alice

    Bonjour et meilleurs voeux

    J’envisage de fabriquer son premier globe sensoriel (sable coloré) à ma fille et je me demandais quel diamètre faisait le votre?

    Merci

    Répondre
    1. les-sauvageons Auteur de l’article

      Meilleurs voeux également…Mon globe fait 16cm. Je pense que ce sont des tailles standard pour les petits globes, car ceux de Montessori comme ceux du commerce sont identiques.

      Répondre
      1. renaux

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse, je vais donc me mettre en quete d’un petit globe!!!
        Je n’avais pas encore lu votre site avant de vous envoyer mon premier mail. Je vous souhaite la bienvenue dans la région. Nous habitons dans le Cantal à côté de Mauriac à 50-60 min d’Argentat.
        Pour quand est prvévu l’ouverture de votre boutique?

        Alice

      2. les-sauvageons Auteur de l’article

        Bonjour,
        nous espérons ouvrir « Le Silo » épicerie-café-bouquin courant avril, nous sommes dans les travaux et le « dépatouillage » des finasseries juridiques…Fouugère

      3. alice

        Nous viendrons donc vous voir avec les enfants (3 ans en avril et 1 an en juin); Nous avons, depuis quelque temps déjà, décidé de ne pas scolariser notre fille en maternelle. On se renseigne sur lEF et depuis leur naissance je me documente (entre autre) sur la pédagogie Montessori. J’espère que votre projet pourra aboutir sans trop de complication administrative!!! J’ai lu que vous aviez également un projet de petite maison, si par hasard vous aviez besoin d’un conseil sur la construction paille, les enduits /dalles , argile, chaux…. C’est dans ces domaines que j’exerçais mon activité professionnelle.

      4. les-sauvageons Auteur de l’article

        Ce sera avec plaisir qu’on vous recevra. Les conseils pourraient être bienvenus, bien que nous soyons partis pour une ossature bois…sans paille. Pour le coup je vous contacterai plutôt sur votre mail privé si vous m’y autorisez. Pour ce qui est de Montessori, je partage volontiers mes connaissances , et mon matériel…Ce sera un échange que je ferai avec plaisir.

  2. ValerieV

    Houahou on ne doit pas s’ennuyer chez toi ! J’aime beaucoup le super méga géant poster fait mains avec xx feuilles A4.
    Bravo franchement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *